Bilan de fin de session parlementaire fédérale du député Chris d’Entremont

POUR DIFFUSION IMMÉDIATE 

 Bilan de fin de session parlementaire fédérale du député Chris d’Entremont 

Yarmouth, le 2 juillet 2021 – Chris d’Entremont, député de Nova-Ouest et ministre du cabinet fantôme responsable des Affaires intergouvernementales et de l’Agence de promotion économique du Canada atlantique, fait le bilan de la dernière session parlementaire. Profondément menée par la lutte contre la pandémie de la COVID-19, cette session parlementaire hybride aura eu son lot de défis et de réalisations et s’est terminée sur un ton pré-électoral imposé par le gouvernement libéral de Justin Trudeau.  

« Face aux mesures sanitaires de la Nouvelle-Écosse, je n’ai pu me déplacer à Ottawa aussi souvent que je l’aurais souhaité mais j’ai apprécié d’être en circonscription pour réaliser bons nombres de rencontres virtuelles avec les différents acteurs partout dans Nova-Ouest. J’ai ainsi pu travailler étroitement avec les intervenants du milieu de la pêche pour ainsi assurer un suivi très serré auprès de la ministre Jordan, j’ai discuté avec les représentants des Chambres de commerce pour discuter de relance économique ainsi qu’avec divers entrepreneurs relativement aux programmes gouvernementaux, de l’accès à la main d’œuvre et de l’immigration saisonnière. Le dernier budget fédéral présenté au printemps dernier comporte plusieurs mesures qui hypothèquent autant les entreprises que les générations futures et je suis très conscient que nous devons adresser cette situation urgente immédiatement » déclare M. d’Entremont. 

Le travail parlementaire hybride a été très chargé avec des périodes de questions soutenues et avec les travaux que l’Opposition officielle a eu la responsabilité de faire à de la Chambre des communes afin de pousser le gouvernement à être imputable face aux contribuables. À cela s’ajoute les travaux du Comité permanent de la Santé dont M. d’Entremont est membre. Un comité fort occupé avec l’approvisionnement des vaccins et des contrats, de la gestion de la quarantaine dans les hôtels, de santé mentale, du cadre national sur le diabète, des Lignes directrices du Conseil d’examen du prix des médicaments brevetés (CEPMB) et de la demande du dépôt de documents non caviardés que le Président de l’Agence de la santé publique du Canada, M. Iain Stewart refuse de fournir à la Chambre des communes relativement sur des informations liées à au congédiement de deux scientifiques d’un laboratoire de haute sécurité nationale. De plus, le député d’Entremont a activement participé aux travaux du Comité permanent de la Pêche en étant présent aux diverses réunions et à la rédaction du rapport dissident conservateur relativement à la crise de la pêche au homard qui sévit toujours dans Nova-Ouest.  

« La session parlementaire s’est terminée de manière tendue pour le gouvernement. Tous les partis de l’opposition se sont entendus au cours de cette dernière pour ne pas faire tomber le gouvernement puisqu’une élection avant la fin de la crise sanitaire actuelle est inappropriée et irresponsable. Toutefois il est aussi important de se rappeler que le gouvernement de Justin Trudeau souhaite plutôt laisser planer le déclenchement d’une élection alors qu’il est aux prises avec de nombreux dossiers chauds dont la gestion catastrophique des inconduites dans les Forces armées canadiennes et la faramineuse dette nationale qui frappera encore plus lorsque la fin des programme gouvernementaux, prévue pour septembre, se fera sentir », ajoute M. d’Entremont.   

Les conservateurs ont travaillé sans relâche pour s’assurer que le gouvernement minoritaire prenne ses responsabilités et nous avons aussi fait adopter d’importants projets de loi conservateurs tels que le C-210 (Faciliter le fait de devenir donneur d’organes), le C-220 (Prolonger le congé après le décès d’un proche), le C-218 (Légaliser les paris sportifs individuels et permettre aux gouvernements provinciaux de les réglementer de manière sécuritaire et responsable, le C-228 (Réduire la récidive et mettre fin à la porte tournante de notre système carcéral) et le C-208 (Éliminer le fardeau fiscal injuste des familles qui cèdent une ferme ou une entreprise à leurs enfants).  

« Je suis très fier du travail accompli pour la population canadienne et particulièrement pour la mienne dans Nova-Ouest. Mon engagement envers mes concitoyens et concitoyennes reste inébranlable afin de m’assurer que notre économie soit forte et que nos emplois soient protégés pour être en mesure d’entrevoir l’après-pandémie de manière rassurante et solide pour l’avenir de nos communautés », conclue le député d’Entremont. 

  • 30 – 

Pour obtenir plus d’informations : 

Isabelle Lapointe 

Directrice des Affaires parlementaires 

Isabelle.lapointe.211@parl.gc.ca 

Cell: 613-402-4508